concert et opéras

Carmen Circus, une troupe de campagne à l’opéra de Rouen

Carmen Circus, une troupe de campagne à l’opéra de Rouen

Une après-midi des familles comme on les aime ! Le théâtre des Arts, plein à craquer, grouille d’enfants impatients. Pour beaucoup, ils viennent de passer un long moment de répétition pour tenir, depuis la salle, le rôle des chœurs du célèbre Carmen de Bizet. Un Carmen particulier puisque la musique et l’histoire, à peine revisitée, servent de trame à ce spectacle participatif. Une troupe de cirque, le Cirque de Séville, donne la réplique bohémienne, dans l’arène comme en coulisses. Numéros de cirque sur fond de drames amoureux enchevêtrés, Carmen devient la magicienne, Don José le gardien du cirque et Micaëla l’assistante du lanceur de couteaux. Amoureux de l’une puis de l’autre, amoureuse de l’un puis d’un autre, l’histoire est bien celle que nous connaissons et finalement, une histoire assez banale, ordinaire qui nous rejoint tous, chacun selon tempérament. Du reste, comme nous le disions dans notre article de présentation, la tessiture de Carmen, laisse de grandes possibilités d’interprétation. Pour autant, le choix d’illustrer une vie de cirque avec les héros de Carmen et non d’interpréter Carmen au cirque, ouvrait un tout autre champ à la Mezzo-soprano. Bohémienne toujours, elle disparut cependant derrière une interprétation plus belcantiste qu’endiablée et l’ensemble semblait fort disparate. Don José, plus à son rôle, tint davantage la seine par sa présence de jeu comme par la rondeur de sa voix.

Si le rire était là, comme il se doit au cirque plus que dans la tragédie, on pourra regretter le peu de numéros de cirque stricto sensu, faisant du décor plus un prétexte qu’un spectacle. Mais c’est la musique qui n’était pas au rendez-vous. Voix couvertes par l’orchestre, fréquents décalages avec les solistes, qualité sonore approximative, comme si, parce que ce n’était pas l’opéra lui-même, l’orchestre avait pris le spectacle à la légère. Impression renforcée en voyant les musiciens arriver au Théâtre à peine cinq minutes avant la représentation. Le désagrément était tel que le cirque devint, en effet, un véritable cirque faisant de Carmen, reine du cirque un Carmen Circus de campagne.

Cyril Brun

Spectacle vue le 24 février 2019 – Théâtre des Arts

Direction musicale Alexandra Cravero

Mise en scène Andrea Bernard

Carmen, l’étoile du cirqueEléonore Pancrazi
Don José, le gardien du cirque Samy Camps
Escamillo, l’homme de ferJean-Kristof Bouton
Micaela, l’assistante du lanceur de couteaux Hélène Carpentier
Mercedes, la trapéziste Marie Kalinine
Le Dancaïre, le lanceur de couteaux Mathieu Dubroca
Remendado, le fakir David Tricou
Zuniga, le propriétaire du cirque Bruno Bayeux Acrobates

Acrobates Marianna De Sanctis, Anne-Claire Gonnard, Alice Macchi, Marcel Zuluaga

Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

Vends maison normande – piscine spa – sauna – salle de cinéma – Proche Rouen
%d bloggers like this: