spectacle

Une soirée So’ Crazy en bord de Scène.

Spectacle, danse, chant, dîner, cocktail… Il fallait bien toute l’équipe de Rouen Sur Scène pour venir à bout d’un web-papier sur le So’ ! C’est donc « comme un seul homme » que notre équipe s’est offert une soirée cabaret sur les bords de Scène. Tout est fait pour vous inviter au dépaysement et au rêve.

Accueil VIP, talkie-walkie à la main, une charmante hôtesse vous prend en charge sous la tente drapée de noir qui prolonge le hangar revisité. Un côté Jet Set hollywoodien s’empare alors de vous, à mesure que vous montez les marches qui vous conduisent à surplomber la Seine qu’on devine encore malgré la nuit tombante. Passation de témoin, c’est au maître de la salle que vous êtes confiés pour traverser le parterre de tables qui plus tard laisseront place à la piste de danse. Dans une ambiance mi lumières noires, mi tamisée de laquelle se distingue un immense bar à cocktail, encore quelques marches et vous voici dans la partie restaurant en petites terrasses conçues pour voir l’immense scène surélevée qui domine, par-dessus le bar, l’ensemble du club.


L’atmosphère est détendue, même si les serveuses semblent timides. La carte des cocktails est intéressante, originale parfois. C’est à elle seule un voyage en cabaret. Les noms font rêver et vous transportent par-delà l’Atlantique et les années folles. Si vous avez choisi la formule avec dîner, vous pourrez, avec un choix limité, mais réellement savoureux, ravir vos papilles d’une fondante joue de bœufs au confit d’oignons, bien qu’un peu sèche sur les bords. Mais vous serez saisi par les huitres pochées, chipolatas et cidre. Une « mixologie » culinaire à faire pâlir les barmen dont les cocktails, intéressants, manquaient de ce petit « pétillement de vie » par lequel certaines maisons font danser les fontaines du shaker. La lotte, pour sa part, renouait avec la sécheresse de la joue de bœuf, mais l’absence totale de gras dans un tel poisson témoignait d’une maîtrise de la préparation et de la sauce. Incontestablement, on ne va pas au So’ que pour le spectacle. La table fait partie des belles adresses rouennaises.

Le spectacle nous a paru plus nuancé. La gestion de la lumière se dressait trop souvent comme un écran entre le public et les danseurs les projetant au loin. Tout comme la sonorisation identique des musiques et des voix gâchait, et le mot n’est pas trop fort, la sublime voix de la chanteuse qui fut incontestablement le clou de ce spectacle haut en couleur.

Une soirée cabaret dans l’esprit d’autrefois, mais résolument actuel, dans un mixte absolument réussi, pour une soirée au coût variable selon la formule (avec ou sans dîner), mais en rien excessif car, quoiqu’il en soit des « détails » perfectibles, les soirées cabarets du So’ vous transportent ailleurs de la Seine à la Scène.

L’équipe de Rouen sur Scène

Spectacle vu le 9 mars 2019

Vends belle maison proche Rouen