gastronomie

Café Victor à l’hôtel de Dieppe, la tradition innove toujours

Le Dieppe a réouvert !

Non ! un nouveau Dieppe a ouvert dans les pas de l’ancien. Le quatre Saison d’autrefois a éclôt en café Victor d’aujourd’hui ! Victor l’ancêtre de la maison veille sur la tradition du Dieppe et s’assure que, comme toujours, la tradition est bien l’innovation.
Ah que ça semble compliqué ce chiasme culinaire ! Mais quelle gageur de tenir l’esprit de l’ancien par le souffle de la jeunesse !


L’assiette est élégante voire même digne des impressionnistes normands. L’équilibre est assuré et l’harmonie permet à chaque aliment de s’exprimer pour lui-même et pour le plat dans son entier. Mais la bouchée fleurit sous le palais et s’exhale laissant les harmoniques du plat vibrer et se révéler dans la durée.
Alors les habitués retrouveront les recettes qui ont fait la réputation du Dieppe et avec les autres ils parcourront des nouveautés revisitées dans un cadre pour le coup totalement transformé.


À l’agréable salon feutré succède une ambiance de verrière aérée et ouverte. Un jardin d’hiver pour quatre saisons et par dessus tout un service détendu, attentif amusé ( oserai-je espiègle?) et amical, présent tout autant que discret.

undefinedundefined


Perché sur les quais de la gare, le café Victor mérite la côte qu’il faut gravir pour rejoindre le calme et les délices. Ni ostentation ni prétention, ni désinvolture ni familiarité déplacée, l’équilibre et le style sont à la salle ce que l’harmonie et l’élégance sont à la cuisine.
Merci à l’équipe de ce voyage à quai

Le célèbre tartare inchangé

Pour une fois cet article n’est pas rédigée par Armelle Le Victrix, mais par Cyril Brun

%d bloggers like this: