livres

Sabrina Delacotte – La famille Liais, dynastie phare de Cherbourg

Nous poursuivons notre publication des livres normands publiés par l‘Académie des sciences, belles lettres et arts de Rouen lors de la séance des pris du 18 décembre 2021.

Le président de la commission des prix, le professeur Jean-Pierre Chaline, nous en offre ici une alléchante recension

A partir d’une thèse dirigée par le professeur Zysberg à Caen, voici la saga d’une dynastie normande dont la célébrité est restée régionale mais dont l’importance s’impose dans le cadre de Cherbourg. A travers cette famille, on découvre aussi l’histoire de ce port normand qui n’aura jamais la prospérité du Havre mais qui approche plusieurs fois un destin glorieux. Solidement appuyée sur des archives françaises, étrangères et surtout familiales, l’enquête se lit comme une sorte de roman vrai, ressuscitant une lignée oubliée dont ne survit aujourd’hui que le nom d’un muséum et du parc attenant. Car de cette dynastie de négociants-armateurs n’est resté que le souvenir d’un de ses descendants connu comme homme de science, Emmanuel Liais.


Evoquant rapidement un lointain passé (les Liais s’installent à Cherbourg début XVIe siècle), l’étude, qui commence vraiment en 1780, souligne l’attachement de la famille à la ville, malgré les hauts et les bas de son activité portuaire du fait de la Révolution et des guerres de l’Empire. Les Liais surmontent leur faillite en s’expatriant et en se lançant dans le commerce des bois du Nord avec la Baltique. Les frères s’associent pour résister à la concurrence havraise et l’un d’eux devient maire de Cherbourg en 1865. Puis ce sont les cousins qui reprennent le flambeau ; Emmanuel, le savant, accède aussi à la mairie ; Edmond installe à Tahiti une importante plantation ; Adrien, qui sera député, défend les intérêts de sa ville. Ainsi, pendant au moins deux siècles, les Liais auront été la dynastie-phare de Cherbourg.

Cela méritait qu’on leur consacre un livre, et ce livre est digne d’un prix, celui qu’avait fondé pour encourager de telles études notre prédécesseur Octave Roulland.

Vous pouvez vous procurer ce livre aux éditions Orep

%d bloggers like this: